Climat & relief

Il existe quatre régions climatiques distinctes en Guinée. Le climat est plus tempéré au centre (deux saisons égales, pluies de mai à novembre). Au nord-est, le climat est tropical sec avec des pluies plus faibles, des températures élevées sauf de décembre à février lorsque le vent souffle (20 °C contre 40 °C). Le sud-est de la Guinée est subéquatorial avec une longue saison des pluies (8 à 10 mois) et des températures moyennes de 24 °C à 38 °C.

Administration

La Guinée est une République avec comme chef de l'État le président, élu par le peuple pour un mandat de cinq ans. Cette période initialement fixée à 5 ans a été modifiée à 7 ans par la Constitution de 2003 , puis re-modifiée par le conseil national de transition (CNT) en 2010 pour une durée de 5 ans renouvelable une fois. Le Premier ministre est désigné par le chef de l'État.

Démographie

En 2012, la Guinée compterait environ 10 884 958 habitants et pourrait dépasser les 11 millions au cours de 201322. Les Peuls représentent 40 % de la population de la Guinée, ensuite viennent les Malinkés et les Soussous. En 2011, les estimations de populations réfugiées du Libéria et de Côte d'Ivoire sont respectivement de 5 400 et 6 552, soit pratiquement 12 000 personnes.

Justice

La plus haute autorité judiciaire est la Cour suprême, qui dispose de trois chambres :
une chambre constitutionnelle et administrative ;
une chambre judiciaire (civile, pénale et économique) ;
une chambre des comptes.
Le premier président de la cour suprême est en même temps président de la chambre constitutionnelle et administrative.

Aperçu sur la Guinée

Articles

Historique de la DNEF

Créé en 1931 par Arrêté local N°24/SE/31 qui fut entériné par le Gouverneur Général de l’Afrique Occidentale Française (A.O.F.) le 10 mai 1932, le Service forestier guinéen avec pour premier siège Mamou, est l’un des plus vieux de l’Administration guinéenne. Il était régi pendant toute la période coloniale par le Décret du 04 Juillet 1935, sur le régime forestier de (L’A.O.F.) promulgué par Arrêté n° 1704 A.P. du 24 Juillet 1935. Transféré à Conakry en 1957, le Service forestier comprenait six (6) inspections forestières couvrant l’ensemble du territoire national (Foutah Sud, Basse Guinée, Foutah Nord, Kissidougou, Haute Guinée et Région forestière). Après l’accession du pays à l’indépendance, le Décret du 04 Juillet 1935 continuera à régir les activités du service forestier avec toutefois quelques révisions. C’est le 08 mars 1960, que la première restructuration a eu lieu avec la création d’une Direction Générale de l’Agriculture, de l’Élevage, des Eaux et Forêts du Conditionnement et de la Coopération. Plus tard, le Service forestier sera rattaché en tant que Direction Générale ou Direction Nationale à différents Ministères, mais généralement à ceux chargés des services agricoles. De nos jours, il est rattaché au Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts. Sous l’autorité du Ministre chargé des Eaux et Forêts, la Direction Nationale des Eaux et Forêts a pour mission, la conception, la mise en œuvre et le suivi de la politique du Gouvernement en matière de gestion durable des forêts et de la faune. Adopté en 1989, le code forestier et son décret d’application sont venus asseoir les bases juridiques de la conservation et du développement des forêts guinéennes. Il a été révisé par la Loi L/99/013/AN du 22 juin 1999. Il définit le domaine forestier de l’Etat, le domaine forestier classé des collectivités décentralisées, le domaine forestier privé et le domaine forestier non classé. Le domaine forestier comprend : - 148 Forêts classées de l’Etat avec une superficie de 1 222 661,50 ha ; - 110 Forêts classées des communautés villageoises avec une superficie de 33 042,23 ha ; - 95 Plantations forestières de l’Etat avec une superficie de 2 686,21 ha ; - 89 Plantations forestières privées ou communautaires avec une superficie de 1 633,33 ha.

Le mot du Directeur National

Chers invités,

Je vous souhaite la bienvenue au site de la Direction Nationale des Eaux et Forêts. Cette Direction a été créée en 1931 par Arrêté N° 24SE/31 et fut entériné par le Gouverneur Général de l’Afrique Occidentale Française (AOF) le 10Mai 1932 dont le siège était à Mamou.  Lire la suite

Historique de la DNEF

Créé en 1931 par Arrêté local N°24/SE/31 qui fut entériné par le Gouverneur Général de l’Afrique Occidentale Française (A.O.F.) le 10 mai 1932, le Service forestier guinéen avec pour premier siège Mamou, est l’un des plus vieux de l’Administration guinéenne. Il était régi pendant toute la période coloniale par le Décret du 04 Juillet 1935, sur le régime forestier de (L’A.O.F.) promulgué par Arrêté n° 1704 A.P. du 24 Juillet 1935.  Lire la suite

A propos de la DNEF

La Direction Nationale des Eaux et Forêts est rattachée au Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts.

 

Organigramme de la DNEF

Contact

Direction National des Eaux et Forêts

Camayenne, Dixinn, Conakry

BP: 624 Conakry - Guinée

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.eaux-forets.gouv.gn

follow us